traduction juridique

Traduction de contrat depuis ou vers l’Allemand : votre contexte

L’Allemagne est la première puissance commerciale en Europe. Cette situation attire nombre d’entreprises françaises à collaborer avec les entreprises allemandes ou à s’implanter localement. Ces démarches impliquent des rédactions contractuelles, en Français ou en Allemand, qui doivent être traduites afin que chacune des parties puissent en saisir les tenants et expositions juridiques. Les juridictions compétentes définies par ces contrats peuvent être Allemandes (Bundesministerium der Justiz), ou Françaises.

En raison de ce qu’elle implique – souvent des enjeux financiers, organisationnels, commerciaux importants - la traduction d’un contrat Allemand ou Français doit être à la fois précise et rigoureuse, et s’inscrit souvent dans un cycle court (les demandes de nos clients sont souvent pressées).

Les contrats de nos clients comportent généralement 5 à 15 pages, et sont traduits sous des délais généralement compris entre 2 jours et 1 semaine suite à l’engagement de notre client.

Traduction de contrat Allemand–Français ou Français-Allemand : les traducteurs et les juristes

traduction de contrat Afin de vous délivrer le meilleur service possible, nous mettons l’accent sur le contexte de la traduction de votre document. Car différents niveaux de prestations sont possibles, que la langue de destination soit le Français ou l’Allemand. En effet, on distingue :

- La traduction de contrat pour information : en cas de litige, c’est la version source qui fera foi, auprès d’une juridiction du pays de la langue source.

Dans ce cas, la traduction doit être fidèle à l’original, sans impact juridique. Nous confions généralement ce type de traduction de contrat à des traducteurs de formation, spécialisés dans la traduction juridique, Allemands de nationalité si le contrat est à traduire en Allemand, ou Français sinon.

- La traduction de contrat pour signature : en cas de litige, c’est la version traduite qui fait foi devant le tribunal compétent.

Dans ce cas, une relecture d’avocat du client est nécessaire. Mais cette relecture peut s’avérer impossible pour un avocat ne connaissant pas la langue source du contrat - Allemand ou Français. On fait alors appel à un traducteur juriste de formation : de nombreux avocats traducteurs, inscrits ou non au barreau de leur lieu de résidence, composent notre base de traducteurs partenaires. Ils vous fourniront une traduction du contrat avec un recul juridique beaucoup plus important sur les impacts et enjeux des tournures du contrat traduit.